AIKIBUKIKAI

100-1214.jpg 

Né en 1980, l’histoire de Mounir HACHIM a commencé à l’âge de 6 ans, il a débuté

sa carrière sportive par le taekwondo avec Maître Abdelhak KARMAOUI 5ème dan

Taekwondo (W.T.F), Fondateur et Directeur Technique National de Boxe Savate

Ainsi son intérêt pour les arts martiaux a commencé, Demeura et a obtenu la ceinture noir.

Outre cela, il s'est intéressé à d'autres arts comme le Full-contact, le Savate, et le

Judo, Quand il a décidé de procéder à l'aïkido

En 1994 il découvre l’Aïki-do, qui deviendra sa vie et sa passion, sous le précepte du

Maîtres Ahmed El ATLASSI disciple de Sensei Abderrahim MAZOUZI , il devint l'élève de

Sensei Abderrahim MAZOUZI 5ème Dan AIKIDO , Il a reçu son 1er Dan en 1999 (AIKIDO).

Ensuite, il a Collaboré avec Maitre Rachid CHAOUKI 2ème Dan Aikibido, et reçu 1er Dan

honneur de maître Aikibudo comme titre de reconnaissance pour son charisme de ce

dernier qui a quitté le Maroc, aisi il a poursuivit cette voie et enseigna l’Aikibudo.

Après quelques années, Cet intérêt pour les Arts Martiaux l’a emmené à devenir l'élève

de Sensei Abderahman BAHADOU 7ème Dan Aikido-Aikibukikai pour étudier la pratique des

armes.

En parallèle, il enseigne l’Aikido-Aïki Bukikaï, en se basant sur la pratique des armes, les

techniques et mouvements de base à main nue, qui démontre une approche pédagogique

qui remonte à la source de l’Art.

Il a reçu son 1er Dan en 2008 (Aikido-Aikibukikai) National et International.

Ce n'était pas assez pour lui. Grâce à son Maitre Abderrahmane BAHADOU, Il a étudié

d’autres Arts, comme Aikiken-Aikijo, le Jeet Kune do, le Goshen-jitsu, Goshindo et le Katorishintorio.

Il a reçu avec succès en 2010 son Diplôme en Arts Martiaux 2ème Dan (AIKIBUKIKAI)

National et International.

Il a participé à plusieurs Stages sous le précepte de Sensei Abderrahim

MAZOUZI, Seinsei Abderrahmane BAHADOU, TAKEDA-RYU MAROTO-HA, Sensei Alain

Sailly, Alain Floquet, Et Sensei Patricia GUERRI.

Maitre HACHIM se concentrait dans son enseignement sur la relation qui existe entre les

techniques d'armes et les techniques à mains nues selon les leçons de Sensei Abderrahman

BAHADOU et Sensei Patricia GUERRI.

Le principe était la maîtrise des fondamentaux de l'aïki, pratiquer les techniques quel que soit

le point de déplacement ou de contact avec le partenaire sans oublier la maîtrise des armes

(aïki-ken et aïki-jo), son objectif est la maîtrise de l'attaque et non plus seulement la

destruction de l'adversaire.

1 vote. Moyenne 5.00 sur 5.

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Date de dernière mise à jour : 25/05/2013