Règlement de combat en compétition

Règlement de combat en compétition Tae-Do-Kung-fu

                                                                                    Le Tae-Do-Kung-Fu,

 a également ça forme de sport de combat. Il intègre les 4 principales catégories d’attaques : ti (coups de pied), da (frapper = coups de poing), shuai (projeter), na (attraper) ; ainsi que les parades et blocages. Le Tae-Do-Kung-Fu va plus loin dans les limites des sports de combat, et met l’accent sur les techniques de poing, de pied et surtout de projection permettant ainsi des stratégies de combat très élaborées. Bien que ces techniques soient autorisées dans d’autres sports de combat  elles se combinent efficacement dans le Tae-Do-Kung-Fu. Et c’est là que toutes les stratégies se forment. Cette liberté dans les techniques imposent aux combattants des qualités de vitesse, de puissance et de précision. au Tae-Do-Kung-Fu, la stratégie suit la règle du « commence plus tard, mais touche en premier » (hou fa xian zhi). Le fait de pouvoir projeter incite le combattant à réfléchir à 2 fois avant d’effectuer un coup de pied, et de développer sa rapidité. De même, développe des feintes permet d’éviter les contres ou de contrer.

 

En revanche, il n'y a pas de travail au sol dans le Tae-Do-Kung-Fu,

 

Le règlement en compétition

 

Dans la forme classique du tae-Do, la victoire est obtenue par KO/hors combat ou aux points à la fin du temps réglementaire.

 

Durée

Les rencontres se déroulent en 2 rounds gagnant de 1mn 30 à 2mn selon les catégories, avec des intervalles de récupération de 1mn.

 

Les protections

- un casque

- une coquille

- un protège dents

- un plastron

- protections pour tibia et pour pied (sauf classe A)

- les gants (8 ou 10 onces en fonction du poids)

 

L'aire de compétition

L'aire de compétition est une plate forme carrée, de 8 mètres de cotés et surélevée de 60 cm appelée leitai en Chine. Le leitai 擂台 (littéralement la "plateforme de frappe") dans sa forme actuelle était utilisé pour les tournoi d'arts martiaux dès la dynastie Song. Au Tae-Do-Kung-fu, elle est composée de bois et de métal pour la structure, et de matière souple pour la surface. Il n'y a pas de corde ni filets. Les quatre côtés de la plateforme sont couverts de protections souples hautes de 20-40 cm et larges de 2 m. Au centre de la plateforme est dessinée le schéma du yin-yang. le ring avec cordes ou le tatami  remplace le Leitai , le plus important c’est l’esprit

 

Les coups autorisés

De nombreuses techniques sont autorisées au Tae-Do-Kung-Fu dont les coups de poings, coups de pieds, balayages, saisies et projections. Ces coups doivent être appliqués avec suffisamment de puissance pour être comptés par les arbitres. L'attribution de points dépend de la technique utilisée.  Les coups de pied au corps et à la tête comptent plus que les coups de poings sur ces mêmes zones. Les balayages et projections apportent un maximum de points si le combattant se maintien debout. Les sorties de l'aire de combat, plusieurs fois donne lieu a des avertissement si cela continue le combattant fautif ce verra diminuer de ses point en les attribuant a l’autre  les comptages et les avertissements à l'adversaire rapportent également des points.

 

Les coups interdits

Les percussions derrière la tête, le cou/la nuque, au niveau génital ou devant le genou sont interdites et sanctionnées. Certaines techniques sont prohibées. Ce sont les coups de genou, coups de coude, coups de tête, les strangulations et luxations, les projections dangereuses (saisie au cou ou projection tète la première), la lutte au sol et les morsures.

L'usage de ces techniques entraîne des avertissements qui donnent des points à l'adversaire et éventuellement une disqualification.

Les techniques autorisées peuvent varier selon les catégories et le type de rencontre. Certains tournoi diminue le nombre de protections et autorisent d'avantage de techniques.

Les combat en compétition du Tae-do Sont conforme aux loi International des arts Martiaux traditionnelle notamment a celui du sanda (sanshou) cela dit les combattant du Tae-Do-Kung-Fu (TDKF) peuvent participer aux compétitions open du sanda

2 votes. Moyenne 2.50 sur 5.

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

×