( DUAN ) GRADE ET TITRE

( DUAN ) GRADE ET TITRE

Un duan  est un grade, certifiant un certain niveau d'expertise dans la pratique et la connaissance du Tae-Do-Kung-Fu.

Dans les arts martiaux chinois traditionnels, il n'y avait pas de duan mais des rangs : élève, enseignant, maître (sifu). pour donner plus de repères les école de kung-fu toute tendance confondue , on adopté le système de grades imité des dan japonais. Les duan comportent neuf niveaux :

Élémentaire : 1er au 3e duan ;

Intermédiaires : 4e au 6e duan ;

Supérieurs : 7e au 9e duan.

Pour  certain associations de kung fu et fédération , il n'existe pas de grades avant le 1er duan (contrairement à d'autres systèmes, comme les couleurs de ceinture). Cependant, dans les écoles (surtout en dehors de la Chine), des degrés sont mis en place pour motiver les pratiquants.

 

Emei quan (峨嵋拳 éméiquán)désigne l'ensemble des styles d'arts martiaux chinois originaires du Mont Emei....

Dans toutes les écoles d'arts martiaux, le passage de ceintures est un moment important pour les pratiquants.
Normalement en KUNG FU les ceintures n'existent pas. 
On doit apprécier l'attachement à l'art et le chemin parcourue en fonction du sérieux et du temps de pratique. On peut décrire ce cheminement en trois étapes :
Moins de 10 ans de pratique assidue : c'est le débutant
Entre 10 ans et 30 ans de pratique assidue : On atteint Ie statut de confirmé
Plus de 30 ans de pratique : on se lance sur le chemin de la maîtrise.
Les grades (ceintures) ont été inventés car les jeunes pratiquants avaient besoins de repères. Ils cherchent en permanence à se référer à une "échelle de valeur" de façon à apprécier leurs progrès. 
Dans notre école, si nous restons attachés a cette notion de durée dans le temps comme dans toute approche traditionnelle du KUNG FU, nous n'échappons pas à la modernité. Nous effectuons donc des passages de grades. Ceux-ci ont donc pour but :
De mieux structurer l'apprentissage et la progression.
De responsabiliser petit à petit le pratiquant.
De mettre le pratiquant en conformité avec le système fédéral.
Mais nous devons faire en sorte de combattre les maux souvent attachés aux ceintures. Nous devons éviter que l La ceinture ne soit une fin en soit; elle n'est qu'un moyen. Il faut éviter les excès d'orgueil et les manque de  modestie ainsi 

 

que les effets de représentation. 
Il faut aussi savoir prendre soin de sa ceinture, car c'est aussi un objet qui sert pour la défense et pour l'entraînement. 
Si-Jo Sehi
Jo-Si TDKF

 

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Date de dernière mise à jour : 11/10/2013